» Article de Avril 2016 Année » page 5

Roncagliolo Santiago - Avril rouge


Un corps est retrouvé calciné, une croix sanglante tracée à la hache sur le front. Félix Chacaltana, substitut du procureur dans la ville d'Ayacucho, s'interroge. Est - ce un retour des terroristes du Sentier lumineux? Ou des catholiques fanatiques, qui célèbrent à leur manière le mercredi des Cendres et la semaine sainte ? Ce qui est certain, c'est qu'Ayacucho mérite son nom de "coin des morts".



Aristophane - Théâtre complet



La puissance comique de l'oeuvre d'Aristophane, seul vestige de l'ancienne comédie athénienne, et l'éternelle actualité des thèmes de ses pièces (critique de la guerre et des « marchands de canons », satire du monde politique et de ses démagogues...) ont fait admettre depuis longtemps son théâtre parmi les chefs-d'ouvre ; mais encore faut-il pouvoir lire Aristophane. Cette nouvelle traduction des onze pièces qui nous restent de lui, très fidèle à la lettre même du texte grec, respecte aussi leur forte inscription dans la vie quotidienne athénienne, en évitant autant que possible les transpositions trop faciles. Les réjouissantes inventions de ce virtuose de la langue sont restituées sans être affadies. L'humour peut alors être saisi à la fois dans toute sa finesse, dans sa fantaisie débridée et, le cas échéant, dans sa grossièreté : ne nous méprenons pas, le vieil Aristophane surprend, trouble et choque encore.Il fallait en outre que le lecteur puisse se représenter concrètement ce qu'était un spectacle dramatique grec ; une grande attention a donc été portée aux questions de mise en scène. Aristophane apparaît alors tel qu'il est, à l'image d'une culture que l'on a trop souvent tendance à assimiler à la nôtre : différent, étrange, mais universel, parce que d'une très profonde humanité.



Heinz Günther Konsalik - Médecin des esprits perdus



Qui n'a rêvé d'une humanité délivrée de tous maux, d'un paradis sur terre où les êtres ne songeraient qu'à vivre en paix ? Gerd Sassner tente de libérer les hommes de ce qu'il appelle leur stupidité atavique, avec l'aide de soeur Lucifer, d'un marteau pour l'anesthésie et d'un burin pour la trépanation. La méthode est simple, mais il fallait y penser : il suffit d'ouvrir la boîte crânienne pour que s'échappe tout ce qui empêche l'homme de ressembler à un oiseau libre. Et à la clinique Hohenschwandt, le professeur Dorian cherche lui aussi, à l'aide de la neurochirurgie et de la psychochirurgie, à délivrer à tout jamais l'humanité du spectre de la maladie mentale. Il met au point une transplantation de cellules cervicales et une injection diabolique : l'âme de l'homme se trouve, entre ses doigts, réduite à une composition chimique. L'expérience abominable permettra à la science de faire un pas de plus vers la libération. Le problème est de savoir si ce pas justifie le prix imposé.



Amy Reed - Invincible


Tout le monde prévoit de mourir. Mais qui prévoit de SURVIVRE ?

Je ne vous apprends rien : l'hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu'on va mourir et qu'on voit les autres qui ont toute la vie devant eux. Alors vous allez me trouver sacrément ingrate si je vous dis que finalement, la maladie ne m'a pas eue, que je suis bien vivante, et que pourtant je suis sonnée. A terre. Agressive. En colère. Parce que je n'avais pas prévu ça. VIVRE. Parce que tout le monde attend de moi que je sois heureuse. Ce que je suis ? Une fille qui cherche sa route. Et le seul qui me prend telle que je suis, c'est Marcus. Le parcours cash et poignant d'une adolescente en quête de bonheur.



Jacques Weber - La brûlure de l'été



Un couple vivant de peu s'installe dans une gare désaffectée avec ses deux enfants. C'est la promesse d'une vie moins précaire. Mais les dettes s'accumulent et, en pleine canicule, on menace de leur couper l'eau. Un terrible fait-divers qui a autrefois défrayé la chronique, a inspiré à Jacques Weber un récit bouleversant, à la fois âpre et tendu, jusqu'au drame final. Un récit où il est question d'une France en marge, de surendettement, de cirque, de tigre échappé, de bistrots, de rêves, d'amour, de désespoir et d'idéaux.

Jacques Weber déploie ses talents de conteur dans une langue inventive et puissante, précise et évocatrice. Il nous livre un premier roman humaniste.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 620
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni toptoysgames.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

    Publicité